Poppermost

Considérations sur la mort de Paul McCartney

de Pacôme Thiellement, Claro (contributions), Laure Limongi (contributions), Laurent de Sutter (contributions)
Maison d'édition : éditions MF
Collection : Inventions
mars 2013

Acheter :

Livre papier
format 120 x 210 208 pages En stock
16,00 €

Dix ans après sa parution, il était plus que temps de rééditer ce qui est depuis devenu le premier chapitre d’une histoire que Pacôme Thiellement n’a cessé de développer et d’approfondir. Poppermost est précieux parce qu’il est cela : le tout de ce qui sera et les balbutiements de ce qui commence ; l’innocence et la détermination.
C’est pourquoi il était impossible de rééditer Poppermost sans revenir sur ce moment initial, sur ce qu’il représenta pour ceux qui le lurent à l’époque et découvrirent ce faisant un univers de pensée et de références en train de se constituer. Nous avons demandé à quelques-uns de ceux qui firent cette expérience de bien vouloir nous dire ce que fut Poppermost pour eux et ce que, chacun pour soi, ils en firent.
Eux, c’est-à-dire Mark Alizart, Claro, Aurélien Lemant, Laure Limongi, Wilfried Paris, Pierre Pigot et Laurent de Sutter. Textes inédits auxquels Pacôme Thiellement souhaita ajouter sa propre contribution. Soient huit suites possibles/impossibles de Poppermost.

Poppermost part d’une hypothèse qui troubla son auteur : la pop music aurait changé le monde et surtout la manière dont on le comprenait. Alors, épaulé par les chansons des Beatles qui en suggéreraient l’essence, il a décidé de voyager à travers ses principales notions, baptisées ici : expropriation originelle, imposture, tour, tournure, qui distingue la pop music (anglaise) du rock
(américain) basé au contraire sur l’idée d’authenticité et la figure maîtresse du héros.
Il se contente de mettre en lumière certains rapports que l’auteur a cru, à tort ou à raison, encore inapparents, et d’en tirer quelques premières conséquences. Sous-jacent à son écriture est l’intuition suivante : le tort du christianisme (et de ses variantes modernes : positivisme, marxisme, psychanalyse ou libéralisme) est d’avoir tenté de détruire le royaume des fées et bafoué l’idée d’amour. L’amour courtois, les anarchismes, le dandysme, le surréalisme et la pop culture seraient des retrouvailles (à divers degrés d’immédiateté) avec cette magie immanente qui donne sens à nos vies.

Disponible en chapitres numériques

Publications du même auteur

L'Homme Électrique Nerval ou la vie

18,00 €

Pacôme Thiellement

Économie Eskimo Le rêve de Zappa

18,00 €

Publications dans la même collection

Ecoldar Portrait d'une île

14,00 €

Christine Lapostolle

APA

16,00 €

Rémi David

The Thing Une phénoménologie de l’horreur

16,00 €

Dylan Trigg

Appeau

9,00 €

Uspudo

Ils ont aussi acheté

Publications sur des thèmes proches

Partagez cette page sur...

Livre papier

Editeur : éditions MF

Auteur(s) : Pacôme Thiellement

Collection : Inventions

Publication : 1 mars 2013

Edition : 2e édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Livre papier

Poids (en grammes) : 240 (Livre papier)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782915794595

Compléments

Revues de presse

La dernière vidéo d'auteur