Pierre Cassou-Noguès

Aucune publication pour ces critères de recherche.

A propos de l'auteur

Pierre Cassou-Noguès est professeur au département de philosophie à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il est également co-éditeur de la revue SubStance. De façon générale, son travail concerne les relations entre Imaginaire et Raison, et le problème d’une expression philosophique, qui utilise la fiction pour fonder une perspective spéculative et se donner les moyens d’une critique du contemporain.

Il a d’abord étudié la façon dont l’imaginaire (des rêves, des fictions) pénètre des domaines qui semblent relever de la raison: en logique (dans les travaux de Kurt Gödel), dans la cybernétique de Norbert Wiener, dans certaines recherches sur le cerveau en  neurosciences.

Inversement, l’imaginaire se transforme au contact des sciences et de la technologie. Toute une série d’êtres bizarres naissent de ces rencontres: pas seulement des robots. Les machines contemporaines transforment nos fictions, jusque dans leur forme, ou dans leur médium: comment, dans l’art numérique par exemple, la fiction se développe à l’écran dans un dispositif qui n’a plus la linéarité d’un récit. Que peut-on raconter de cette façon ? Ou comment analyser cette e-magination ?

Enfin, cet entrelacement de l’imaginaire et de la raison pose le problème de l’écriture même de la philosophie. A ses yeux, il faut utiliser la fiction comme une méthode systématique d’enquête philosophique pour redonner à la philosophie une portée spéculative et une portée critique sur le monde contemporain. Dans des travaux plus personnels, il utilise la fiction pour décrire et conceptualiser des domaines que la tradition philosophique ignore, ou refoule: le temps perdu, les phobies, les bords de mer… Des domaines donc que les philosophes évitent les plus souvent, préférant parler du travail plutôt que de la paresse, ou de la noble angoisse plutôt de cette peur absurde qu’est la phobie ou préférant aux rivages incertains la terre ferme sur laquelle se plante l’arbre de la science.