Laure Marcel-Berlioz parle de Compositrices dans le Figaro

Sous le titre “L'invisibilité des compositrices a besoin d'être objectivée”, la directrice du CDMC évoque le caractère paradoxale de leur situation :  “Il y a bien plus de compositrices en activité que ce que les programmations suggèrent. Selon les chiffres, il y aurait aujourd'hui 10% de femmes chez les compositeurs. Elles représentent 4% dans les programmations. Ce livre a pour ambition de leur donner de la visibilité par des portraits. Mais aussi d'objectiver cette invisibilité et ses raisons par des pistes de réflexion et rappels historiques.”

Sous le titre “L'invisibilité des compositrices a besoin d'être objectivée”, la directrice du CDMC évoque le caractère paradoxale de leur situation :  “Il y a bien plus de compositrices en activité que ce que les programmations suggèrent. Selon les chiffres, il y aurait aujourd'hui 10% de femmes chez les compositeurs. Elles représentent 4% dans les programmations. Ce livre a pour ambition de leur donner de la visibilité par des portraits. Mais aussi d'objectiver cette invisibilité et ses raisons par des pistes de réflexion et rappels historiques.”