Belle critique de Melissa Khong sous le titre “Musique au féminin” qu'elle conclut par ces mots : “Un discours d'une grande pertinence, livré avec aplomb.”
Page facebook du magazine.