Élogieuse critique de l'ouvrage collectif Quarante ans de création musicale dans le magazine canadien, sous la plume alerte de Benjamin Goron.

“L’ouvrage nous montre une France ouverte sur le monde, grâce à des institutions-relais, vecteurs d’échanges, mais aussi grâce aux nombreux compositeurs étrangers menant leur carrière dans l’Hexagone. La parole est également laissée aux disciplines hors-création, rappelant avec intelligence que les compositeurs ne sont qu’un maillon d’une grande chaîne : interprétation, médiation culturelle, institutions de diffusion du savoir ou de la musique, scène médiatique, le tout à l’échelle du territoire français”