Mille et une nuits théâtre de Bertrand Raynaud

Collection Inventions – roman, pièce de théâtre

12 x 18 cm – 96 pages – 10,00 €

isbn : 2-915794-21-9

L’ouvrage

Les Mille et une nuits, suite de contes, fantastiques ou pas, un héritage que chacun considère. Ici, on l’a mis au théâtre, c’est-à-dire que cette vénérable conterie, on l’a imaginée comme une mer furieuse dans laquelle on a plongé quelques personnages d’élection. Shéérazade et le Sultan s’y noient, ou surnagent quelque temps, et puis plouf, ou bien les contes les font agir, devenir froids et raisonnés, droits et vulgaires, complets, passionnés. Puis ils en meurent. Cela ne s’achève que sur la nuit mille et une, celle du mystère de chacun. Mais qui nous la contera bien, cette nuit misérable et de rédemption ?
Mille et une nuits théâtre est parue aux éditions MF en janvier 2007.

La pièce a été créée le 22 janvier 2007 au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis, avec une mise en scène de David Girondin Moab, une scénographie de Muriel Trembleau, des marionnettes inventées par Paulo Duarte. Shéhérazade était incarnée par Laetitia Vitteau.

L’auteur

Bertrand Raynaud s’ébat dans deux univers contigus, la Musique et la Littérature. Titulaire d’une Maîtrise de lettres en Littérature médiévale (1997), il est également violoncelliste, ancien élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et lauréat de plusieurs Concours internationaux.

Il donne à présent des concerts dans plusieurs formations de musique de chambre (Duo, Trio, Quatuor…) et également en soliste, accompagné par des orchestres, en Europe, Russie, et Etats-Unis.

Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre sans aucun personnage (la première fut jouée en 2001 au Théâtre 347 et une autre, {Le Grand Crwth}, avec le compositeur François Sarhan, à Rouen pour le Festival Octobre en Normandie en 2002), de chansons dont il compose également la partie sonore, et de textes inclassables, à la fois d’une haute recherche verbale et peu pourvus en évènements dramatiques : Mammifères, Planisphères a été le premier titre publié (Melville, 2004).