Les Jardins de l’écoute de Jean-Luc Hervé et Anne Cauquelin

Collection Paroles

1130 x 230 mm

140 pages

ISBN : 978-2-9157-9489-2

16,00 €

Mise en vente : octobre 2018

L’ouvrage

Les Jardins de l’écoute est un livre à écouter; il résonne des bruissements du vent et des plantes, comme des mouvements de la pensée, et de son cheminement dans l’univers musical. Livre de composition, c’est un objet vivant, autant par la matière sonore qui s’y fait entendre que par ce qu’il fait entendre d’une pensée du sonore, de ses questionnements, détours et entretiens. L’entretien, en effet, est constamment présent dans ce livre sous forme d’échanges entre le compositeur Jean-Luc Hervé et la philosophe Anne Cauquelin.

L’auteur

JEAN-LUC HERVÉ

Né en 1960, il fait ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris avec Gérard Grisey. Il y obtient un premier prix de composition. Sa thèse de doctorat d’esthétique ainsi qu’une recherche menée à l’IRCAM seront l’occasion d’une réflexion théorique sur son travail de compositeur, sa résidence à la Villa Kujoyama de Kyoto un tournant décisif dans son œuvre. Sa pièce pour orchestre Ciels a obtenu le prix Goffredo Petrassi en 1997. En 2003 il est invité en résidence à Berlin par le DAAD. Ses deux disques monographiques ont reçu le Coup de cœur de l’académie Charles Cros. Il fonde en 2004 avec Thierry Blondeau et Oliver Schneller l’initiative Biotop(e). Ses œuvres sont jouées par des ensembles tels que l’Ensemble Intercontemporain, Court-Circuit, Contrechamps, Musik Fabrik, KNM Berlin, Divertimento, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestra della Toscana, Berliner Sinfonie-Orchester. Une partie de son travail actuel consiste en des oeuvres de concert-installation conçues pour des sites singuliers. Il est actuellement professeur de composition au conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt et est édité aux éditions Suvini-Zerboni Milan.

ANNE CAUQUELIN

Anne Cauquelin est une philosophe reconnue internationalement. Professeur émérite des Universités. Elle a enseigné l’Esthétique pendant de nombreuses années. Auteure de plusieurs ouvrages sur le paysage, les jardins, la philosophie urbaine. Elle a également développé une réflexion originale sur l’art contemporain où elle explicite les concepts de site, de cyberespace, et de pratiques numériques. Ses ouvrages sont traduits dans maintes langues.

Extrait du livre

Jean-Luc Hervé insiste sur la nécessité de la mise « au dehors » du concert
et de ses espaces dédiés, il s’agit de désenclaver la musique. Or désenclaver la musique
c’est refuser le spectaculaire, et opter pour l’écoute. Anne Cauquelin, pour sa part, insiste
sur le temps comme matière première de toute œuvre humaine et non humaine. À lui
seul le temps est œuvre, création et diversité. Mais ces échanges seraient restés des
propos sans corps véritable s’ils n’avaient été suivis de réalisations. Or Jean-Luc Hervé
leur a donné forme et vie dans ses différentes compositions : Concert du dehors à la tombée
du jour dans une vallée montagneuse ; jardin craintif à Paris, sensible à la présence des
visiteurs ; Germination, réalisation complexe où jouent entre eux le son, le cyberespace
et les plantes ; le silence vibrant de l’Abbaye de Noirlac ; et enfin, dans le potager-jardin
de l’Abbaye de Royaumont le Carré Magique, une ode aux plantes, une poésie du geste, un
accord féerique entre les vivants, qu’ils soient hommes, insectes ou buissons.

Ainsi se succèdent quatre chapitres : Les temps du jardin (une réflexion sur
ses propriétés spécifiques). Jardins sonores (avec les projets et réalisations de jardins et
d’expériences au dehors). Les horizons du sonore, autour de la composition de Germination,
et enfin Silences lumières et sons qui fait part de nouveaux projets, et de quelques
mythes et fictions, que ces projets évoquent.